Paulette allait,

avec la force qui l’animait,

à la suite du Christ.
Une vie qui n’est pas le fruit du hasard,

mais le signe de l’amour.

Un regard qui suggérait une éducation :

regarder tout ce qu’il y a de bien dans les autres,

tout ce qu’il y a de bon, 

détecter tout ce qui est parcelle d’amour, 

savoir dire « Dieu est là », 

dire qu’exister,

c’est expérimenter Dieu et son Eglise.

 

Bon Noël dans cette perspective d'amour et d'humilité

 

retrouvez aussi les messages sur la vie de Paulette : 

https://www.facebook.com/Amis-Paulette-Callabat-1488189031488805/insights/